Présentation
Le ciné-débat permet d’éveiller son esprit critique, de découvrir différents types de film, pouvoir discuter
et réagir à partir d’un film. Un moment où on est tous réunis pour vivre un loisir différemment, avoir une
nouvelle forme d’expression, de pouvoir faire un rapprochement avec ce qu’on vit et d’exprimer des
convictions. Puis un ciné-débat est également un moyen pour présenter la JOC, pour créer un lien social
et surtout la mobilisation est facile.
Comment faire ?
Avant
Quel film ?
Le choix du film est très important. C’est ce qui va permettre d’enrichir nos échanges et nos débats. Le
film doit être adapté au public ciblé.
La démarche pour faire notre choix est différente suivant notre situation :
· Un film nous intéresse, il nous touche dans ce que nous vivons et nous pensons qu’il permettrait un
bon débat :
Dans ce cas, nous devons définir une problématique ou un thème à partir du film. Exemple : Entre les
murs, les violences à l’école ?
· Nous avons défini une problématique à partir de nos constats et nous pensons que le ciné-débat
peut permettre un meilleur échange :
Ici, nous devons trouver un film qui apporte un plus à notre débat. Il existe des sites internet où nous
pourrons trouver une grande liste de film. (www.notrecinema.com)
Nous pouvons aussi créer notre propre film ou reportage.
Dans tous les cas, il est indispensable de regarder le film avant.
Où ?
Il existe deux types de projection de film : La projection de salle ou la projection de campagne.
La projection de salle :
Notre ciné-débat se déroule dans une salle de cinéma. C’est la grande classe, c’est pratique et ça donne
de la crédibilité à notre événement. En plus, c’est un lieu que les jeunes connaissent donc c’est plus
simple de les inviter. Ce type de projection est idéal pour les films récents. Par contre, c’est plus cher. Il
faut prévoir des opérations financières et des négociations avec le cinéma, auprès de qui il faut anticiper
la séance (au moins 2 mois avant).
La projection de campagne
Notre ciné-débat se déroule dans une salle assombrie et aménagée d’un écran blanc, un vidéo
projecteur, une sono et bien sur des chaises ! C’est plus simple à organiser et on a souvent le matériel
dont on a besoin. En plus c’est mieux pour les interventions dans les lieux de vie.
Quand ?
L’idéal, c’est en fin d’après midi ou en début de soirée. Attention à ne pas le prévoir trop tard. N’oublions
pas qu’un film dure en moyenne 1h30/2h et qu’il y a un débat derrière (environ 1h).
Si on commence vers 17 h, on peut faire une bouffe derrière et à 21 h c’est fini !
Mobilisation
Si on veut que notre ciné-débat marche, il faut… des spectateurs ! On communique et on invite donc
suffisamment à l’avance, nos potes, les jeunes qu’on vise, mais aussi, pourquoi pas, des élus, des
partenaires !
Le débat
Contrairement à ce qu’on pourrait croire parfois, un débat, ça ne s’improvise pas ! Nous devons donc le
préparer.
A partir de la problématique qu’on veut aborder, il faut dégager une ou deux grandes questions de
débats et des questions de relance.
Plusieurs formes sont ensuite possibles, selon ce qu’on veut permettre :
· Un ciné-débat avec des intervenants (selon le thème du film et du débat, ou même le réalisateur du
film – sur des petites productions, ça peut marcher !).
· Un débat en grand groupe.
· Des échanges en petits groupes, pour faire le lien entre le film et des situations personnelles ou pour
réfléchir sur un sujet précis.
Pour un documentaire, on peut souvent couper facilement le visionnage, pour échanger sur une partie
du film. Puis continuer la projection, couper à nouveau…
Présentation du film
· Le réalisateur, les acteurs, l’année, le genre (documentaire, comédie, drame)
· L’histoire, le propos du film (sans tout dire, ils verront bien)
· Le thème, sur quelles questions portera l’échange qui suivra. Ça permettra aux spectateurs de
regarder le film dans ce sens, et de faire ressortir plus d’éléments de débat ensuite.
Pendant
· Arriver 1h avant pour préparer la salle, installer et tester le matériel.
L’accueil et la présentation
· Accueillir les jeunes, les partenaires, la presse, les intervenants …
· Remercier les personnes
· Présenter le film
· Rappeler quelques règles : éteindre les téléphones, ne pas trop parler pendant le visionnage…
Le visionnage
· Regarder à nouveau le film avec les spectateurs
· Être attentifs aux réactions de la salle : rires, larmes… Ce sont des indicateurs sur le film, et on
pourra revenir dessus lors de l’échange.
Le débat
· Premières réactions : Qu’est-ce qui a plu ? déplu ? Qu’est-ce qui a marqué ? Pourquoi ?
· Consignes pour le débat : lever la main pour prendre la parole, dire son prénom, ne pas faire des
interventions trop longues pour que tout le monde puisse s’exprimer, inviter à dire SON avis (qui a
autant de valeur que celui d’un autre)…
· Place au débat : on lance les interventions, la question, la discussion…
· Distribuer la parole
· Eclairer parfois certains points du film
· Recadrer le débat
· Poser des questions pour permettre d’aller plus loin…
· Permettre « l’entre eux, par eux, pour eux » dans la salle
· Faire attention au temps, à la longueur des prises de parole, et noter qui a demandé la parole.
· Prendre des notes. Ça nous permettra de revenir sur tous les échanges, pour reprendre des
questions, des idées, des propositions…
La clôture/conclusion
· Remercier encore une fois tout le monde d’être venu, et d’avoir participé au débat.
· Donner une prochaine date
· Demander un coup de main pour ranger la salle !
Après
Relire notre ciné-débat
· Comment avons-nous vécu cette expérience ? Qu’est-ce qui nous a plu, déplu, marqué ? Quels
retours avons-nous eu des copains présents ? …
· Grâce aux notes, on relit aussi les paroles des jeunes : qu’est-ce qu’ils ont exprimé ? Qu’est-ce qui
est beau ? Qu’est-ce qui nous pose question à notre tour ? Quelles idées, quelles propositions on peut
reprendre ? Nous reprenons ainsi les points de débat, et nous pouvons imaginer les suites possibles
(une action, un autre ciné-débat…).
· On peut faire un petit courrier pour remercier à nouveau les intervenants.
Points d’attention
Les liens vers les sites pour la réglementation
Points de législation :
Article L122-4 DU CODE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE
« Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou
de ses ayant droits ou ayant cause, est illicite ».
Pour tout savoir sur la législation de la projection de film voici quelques liens :
http://www.acrimed.org/article2100.html
http://www.criterionpic.com/CPL/lcl_faqonpp_fr.html